NE BRADEZ PLUS VOS PRESTATIONS !

Bonjour les immo-likers,

Si vous avez suivi mon parcours, vous n’êtes pas sans savoir que je suis co-fondatrice d’une Agence d’Architecture d’intérieur et communication. A ce titre, comme toutes les Agences de créa, j’ai vu passer pas mal de jeunes free-lance et stagiaires (ça fait un peu réac comme tournure de phrase mais je n’ai pas trouvé autre chose) . Je suis également très souvent intervenue en tant que formatrice auprès de décorateurs, architectes d’intérieurs et autres prestations de service.

A chaque fois, je suis frappée par le même constat chez les nouveaux dans le métier ou jeunes tout juste sortis d’école. J’ai alors décidé de faire cet article,  exceptionnellement moins positif que les autres, car je suis très touchée de voir tant de personnes, attirées par les émissions de télé, fières de leur propre décoration, ou même encouragées par les écoles; penser qu’il suffit d’avoir du talent en décoration pour en vivre. Certaines (comme moi) ont quitté une carrière toute tracée ou des études prometteuses, et si je suis la première à vous engager à réaliser vos rêves, le résultat ne tombe pas du ciel et il s’agit de ne pas rater votre entrée sur le marché !

Malheureusement, beaucoup font la même erreur, souvent fatale à moyen terme pour leur activité. Voici les étapes que j’ai trop souvent observées chez les nouveaux dans le métier:

Phase 1: I’M THE BEST !

Ils arrivent sur le marché, persuadés qu’ils ne feront que des supers projets créatifs, que le monde les considère déjà comme des artistes et qu’ils choisiront leurs projets (le luxe pour beaucoup). Loin de moi l’idée de me moquer ou de critiquer, c’est juste ce que certaines écoles (décorateurs comme architectes d’intérieur) leurs ont mis dans le crâne pendant des années.

Phase 2: LA DESILLUSION

Arrive la réalité avec:

  • Les difficultés à trouver un emploi car dans ce secteur, les contrats ne se font souvent que dans de très grosses Agences. Pour les autres, ils recrutent sur mission en fonction du volume et du type de projets. Il faut donc penser à se mettre à son compte rapidement pour se proposer en sous-traitance…
  • Pour ceux et celles qui se sentent prêt(e)s à se mettre à leur compte et même à travailler en direct avec les clients, ils découvrent  la prospection (ou pas..), la négociation commerciale (ou pas…), la mise en doute de leur créativité artistique, les charges, impôts et autres SSI (ex-RSI, désormais Sécurité Sociale des Indépendants depuis le 01/01/2018)…la difficulté de trouver des clients et à en vivre…
  • Enfin, la réalité des contraintes techniques, budgétaires, temporelles…un stagiaire m’a même dit un jour que son école ne leur mettait pas de contraintes volontairement pour ne pas freiner leur créativité artistique….ben voyons !

Phase 3: LA PANIQUE

« Bon, OK, si je veux vivre de ce métier, je dois intégrer le fait que je dois me mettre à mon compte, et donc que je dois faire du commercial, et ça, je ne l’avais pas prévu et en plus c’est pas du tout mon truc ! Help ! »

Combien de fois j’ai entendu ça ! Parce que dans notre métier nous avons d’excellents créatifs, artistes rêveurs parfois, et clairement, allez se vendre leur donne mal au ventre !

C’est là que la plupart des nouveaux dans le métier, en proie à une perte de confiance suite au constat de la vraie vie, font l’erreur fatale:

OFFRIR OU BRADER DES PRESTATIONS A « TOURS DE BRAS POUR SE FAIRE CONNAITRE » !

Et oui, vient alors l’obsession d’avoir des clients (là on oublie la phase 1 « je veux travailler dans le luxe et je choisirai mes projets… »).

Bien sûr, ne vous méprenez pas, je suis la première à dire qu’il faut donner envie aux clients lorsque l’on vend de la prestation de services. Cela signifie qu’il ne faut pas être avare de conseils et vous impliquez à 200% pour satisfaire vos clients. C’est la qualité de votre travail et le bouche-à-oreille qui feront le reste !

Au début c’est bien sûr difficile d’avoir ses premiers clients, mais si vous êtes conscients et fiers de votre savoir-faire, tenez-bon ! Comment voulez-vous que vos clients vous respectent si vous ne le faites-pas vous-même ?

Clairement, plus il y a de monde sur le marché, plus certains clients vous demanderont de vous aligner sur les tarifs les plus bas, et d’autant plus, s’ils comprennent que vous ne savez pas vraiment vous-même ce que vaut votre prestation…

J’ai encore entendu il y a une semaine, lors d’une réunion « réseau », une jeune décoratrice se présenter devant tout le monde à l’oral.

Dans ce contexte il s’agissait pourtant d’une personnalité commerciale, plutôt rare donc chez les créatifs, motivée et volontaire pour participer à des soirées réseaux et pour parler en public, et avec une bonne élocution en plus ! Par ailleurs, elle faisait preuve d’un beau dynamisme et de beaucoup de motivation. Bref, plutôt bien partie pour réussir sa présentation la nénette ! Elle commence donc par se présenter comme nouvelle venue dans le métier, très heureuse de pratiquer sa passion (et on la comprend !) et annonce que ça marche même très bien et qu’elle a beaucoup de demandes (bon là, elle surjouait un peu mais l’auditoire n’y a vu que du feu), donc toujours très bien cette présentation…jusqu’au moment où elle annonce que du coup, pour se faire connaitre, elle offre une visite à toutes les personnes présentes ce soir…Whaaaaat !

Comment voulez-vous persuader les prospects que vous avez en effet beaucoup de demandes et que votre boite marche très bien ainsi ? Vous avez encore le temps de prendre pleins de rendez-vous (il y avait environ 120 personnes dans la salle….) et vous gagnez tellement bien votre vie que vous décidez d’offrir votre presta ?

Vous avez acquis un savoir-faire, vous savez que concevoir un projet demande beaucoup de temps. Les clients voient souvent uniquement ce que vous leur remettez (un dossier avec des planches tendances, des plans, des 3D…) mais ne se doutent pas que le plus gros de votre prestation est en amont du premier coup de crayon, de la première planche: c’est votre inspiration, votre créativité qui fera qu’à la fin le projet portera votre signature.

Combien de fois ai-je demandé à mes stagiaires et free-lance de prendre plus de temps pour la réflexion avant de foncer tête baissée et scolairement dans les planches du dossier ? Combien de fois leur ai-je poser la question lorsqu’ils me présentaient un projet tout ficelé « penses-tu qu’un client qui a du gout aurait pu réaliser le même projet lui même ?« . Souvent la réponse est en fait « oui » et ils me répondent qu’on ne leur a jamais appris ça à l’école.

Donc, si vous êtes fiers de ce que vous faites, et en mesure d’apporter à vos clients ce qu’ils ne savent pas faire eux-mêmes (normalement vous vous êtes déjà posé cette question avant de créer votre Société…), alors soyez fiers de ce que vous allez apporter et NE BRADEZ PLUS VOTRE SAVOIR-FAIRE ! Ne comptez pas votre investissement, accompagnez vos clients, apportez leur tellement qu’à la fin du projet ils se diront « whaou, je n’aurais jamais imaginé recevoir autant ! »

Pour terminer, prenez conscience qu’en plus de vous dévaloriser, c’est toute la profession que vous amenez avec vous. En bradant vos prestations, vous sciez purement et simplement la branche sur laquelle vous êtes assis(e)s.

Bon voilà pour ma petite crise du jour, vous commencez à comprendre pourquoi le développement personnel et la vente de prestations de service se côtoient sur mon blog ? La confiance en soi est la condition du présent et le socle de l’avenir, ne le perdez jamais de vue.

Si vous aimez mes articles, pensez à vous abonnez à mon blog:

ou à ma chaine youtube http://k6.re/C_yI6

Si vous préférez regarder cet article en format vidéo:

A très vite !

 

 

LES 4 MEILLEURS LIVRES DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL POUR VENDRE DU SERVICE

Je vous présente ici ma propre sélection des 4 meilleurs livres de développement personnel pour faire de vous les meilleurs vendeurs de prestations de conseil ou de service. Chef d’entreprise ou commercial, ces livres vous aideront à travailler votre savoir-être pour vendre naturellement et avec plaisir !

 

Pour des résumés détaillés de ces livres sur mes chaines préférées:

« Mind Parachutes »: https://www.youtube.com/channel/UCw6Q…

« prendre sa vie en mains »:https://www.youtube.com/channel/UCOCE…

« mind biscuit » https://www.youtube.com/channel/UCEVL… Et bien sûr le blog d’olivier Roland,

« des livres pour changer de vie »: https://des-livres-pour-changer-de-vi… Et si vous souhaitez lire ces œuvres:

« LE PLUS GRAND VENDEUR DU MONDE » http://amzn.eu/bsPabEo

« PERE RICHE, PERE PAUVRE »: http://amzn.eu/goRoyW1

« LA MAGIE DE VOIR GRAND »: http://amzn.eu/ie0fPL0

« LES 7 HABITUDES DES GENS QUI RÉALISENT TOUT CE QU’ILS ENTREPRENNENT »: http://amzn.eu/eX3zLzC

Bien sûr, n’oubliez pas de vous abonner à ma chaine: http://k6.re/C_yI6

et restez informés des nouveaux articles sur les murs et moi:

CONNAISSEZ-VOUS LE « DESIGN GLOBAL » ?

Hello chers Immo-likers !

Aujourd’hui, je vous propose de zoomer sur Le « DESIGN GLOBAL » et le « SELF-MARKETING ». Ces concepts ont été de véritables révolutions dans la pratique de l’Architecture d’intérieur et nécessitent une approche bien différente depuis le diagnostic client initial, à la livraison du projet.

Continuer la lecture de « CONNAISSEZ-VOUS LE « DESIGN GLOBAL » ? »

Mettez-vous au « Self-Marketing »

Chers Immo-likers…mais pas que…

Et oui, derrière chacun de mes followers, il y a un être humain (enfin j’espère !), avec son histoire, ses blessures, ses talents, ses objectifs et sa façon de les aborder !

Comme son nom l’indique le « Marketing de soi » consiste à valoriser sa propre image pour augmenter sa confiance en soi. Nous entrons là dans l’univers du Développement personnel, où l’on comprend enfin que travailler sa confiance en soi n’est pas une démarche purement égoïste et réservée à quelques illuminés.

Continuer la lecture de « Mettez-vous au « Self-Marketing » »